De nouvelles études démontrent que contrairement à la croyance populaire…

un enfant éduqué à la maison n’a pas de problème « à socialiser » avec les autres enfants…

aussi longtemps qu’il se souvient d’utiliser des mots et des phrases courts.