Quatre-vingt ans, c’est l’âge de la puberté académique.

– Paul Claudel