Nouvel-an-2013À mes lectrices, je vous souhaite une très belle année 2013.

Ça fait un petit bout de temps que je n’ai pas écrit quelque chose de mon crû sur mon blogue. On a finalement eu de la neige pour Noël, moi qui désespérait de passer un Noël brun plutôt que blanc. On en a eu à peine pour couvrir le gazon dont on voyait encore les têtes dépassées la neige. Cependant, le 27 décembre nous avons eu un beau pied de neige et ça fait du bien! Je me sens vraiment en hiver et il était temps que l’on change de saison! C’est tellement beau de voir du blanc partout! Fiston a pu aller jouer dans la neige durant les vacances de mon mari et c’était génial. Il a aidé son Papa à pelleter aussi! 😉 Ce matin, Papa est retourné travailler et nous sommes de retour dans notre petite routine quotidienne.

2013 apportera ma première décision face à l’école à la maison. Ici, en Ontario, les enfants ont une pré-maternelle à temps plein et mon fils qui aura quatre ans à la fin du printemps sera en âge d’y aller. Comme il est très grand pour son âge, on me demande depuis quelques temps déjà s’il va à la pré-maternelle. Soupir… Je suis déjà tannée que l’on me pose la question… Pour l’instant, je n’ai qu’à répondre qu’il n’a que trois ans et la discussion est close. Pour l’an prochain aussi, j’ai une réponse déjà faite d’avance lorsqu’on me posera la même question. Je réponds seulement qu’au Québec, il n’y a pas de pré-maternelle et que je ne suis pas intéressée par ça. Point final. Discussion close. De plus, l’école française n’est pas dans mon quartier et ça veut dire prendre l’autobus. Je vois un petit garçon passé le matin pour aller à l’arrêt d’autobus, déjà avec un gros sac à dos sur le dos à quatre ans! Ça me donne le goût de pleurer. Quand j’étais petite, la maternelle n’était qu’une demi-journée par jour et, dans mon cas c’était le matin, donc je revenais pour dîner chez-moi. Je ne partais qu’avec un petit sac à collation pas avec un gros sac à dos. Les temps changent…