Pour éclairer ce que sont que les « Grands Livres », voici donc une liste (en ordre chronologique) qui couvre la période de 1850 jusqu’à aujourd’hui :
  • Emily Dickinson, Dernières récoltes (1830-1886)
  • Alexis de Tocqueville, Démocratie en Amérique (1835)
  • Karl Marx & Friedrich Engels, Manifeste du Parti Communiste (1848)
  • Harriet Beecher Stowe, La case de l’oncle Tom (1851)
  • Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois (1854)
  • Walt Whitman, Feuilles d’herbe (1855)
  • Fiodor Dostoïevski, Crime et châtiment (1856)
  • Charles Darwin, L’origine des espèces (1859)
  • Charles Dickens, Les grandes espérances (1861)
  • Harriet Jacobs, Incidents dans la vie d’une jeune esclave (1861)
  • Abraham Lincoln, Le discours de Gettysburg (1863)
  • Léon Tolstoï, Anna Karénine (1877)
  • Thomas Hardy, Le retour au pays natal (1878)
  • Henrik Ibsen, Une maison de poupée (1879)
  • Frederick Douglass, La vie et l’époque de Frederick Douglass (1881)
  • Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathustra (1883)
  • Mark Twain, Huckleberry Finn (1884)
  • William Yeats, Poèmes (1895)
  • Stephen Crane, La conquête du courage (1895)
  • Oscar Wilde, L’importance d’être Constant (1899)
  • Sigmund Freud, L’interprétation des rêves (1900)
  • Booker T. Washington, Ascension d’un esclave émancipé (1901)
  • Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres (1902)
  • W.E.B. Du Bois, Les âmes du peuple noir (1903)
  • Edith Wharton, Chez les heureux du monde (1905)
  • G.K. Chesterton, La clairvoyance du père Brown (1911)
  • Wilfred Owen, Poèmes (1918)
  • Lytton Strachey, La reine Victoria (1921)
  • Robert Frost, Poèmes (1924)
  • Franz Kafka, Le procès (1925)
  • F. Scott Fitzgerald, Gatsby, le magnifique (1925)
  • T.S. Eliot, Meurtre dans la cathédrale (1935)
  • Zora Neale Hurston, Une femme noire (1937)
  • George Orwell, Le quai de Wigan (1937)
  • Thornton Wilder, Notre petite ville (1938)
  • John Steinbeck, Les raisins de la colère (1939)
  • Adolf Hitler, Mein Kampf (1939)
  • George Orwell, La ferme des animaux (1945)
  • Tennessee Williams, Un tramway nommé désir (1947)
  • Ralph Ellison, Homme invisible, pour qui chantes-tu? (1952)
  • C.S. Lewis, Les fondements du christianisme (1952)
  • Arthur Miller, Les sorcières de Salem (1953)
  • Saul Bellow, Au jour le jour (1956)
  • Robert Bolt, Un homme pour l’éternité (1962)
  • Martin Luther King jr., La révolution non violente (1964)
  • Tom Stoppard, Rosencrantz et Guildenstern sont morts (1967)
  • Alexandre Soljenitsyne, L’archipel du Goulag (1974)
  • Toni Morrison, Bien aimé (1988)
  • Philip Larkin, Poèmes (1991)
  • Elie Wiesel, Tous les fleuves vont à la mer (1995)

(Liste tirée du livre The well-trained mind : A guide to classical education at home.)