Je commence une série de billets sur les différentes méthodes pédagogiques. L’automne dernier, je me suis particulièrement intéressée à la méthode classique. Je me suis procurée le livre The well-trained mind : a guide to classical education at home de Susan Wise Bauer et Jessie Wise.

L’éducation classique est axée sur le langage et non sur l’image. Elle demande à ce que l’étudiant utilise et comprenne les mots et non des images vidéos. L’éducation classique est orientée sur l’histoire, fournissant à l’étudiant une vue complète de l’aventure humaine de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. Elle entraîne l’esprit à analyser et tirer des conclusions. Elle demande de l’auto-discipline. Elle produit des étudiants cultivés, curieux et intelligents qui ont une vaste gamme d’intérêts et la capacité d’en assurer le suivi. (Traduction libre « The well-trained mind »)

L’éducation classique comporte trois phases : grammaire, logique et rhétorique.
  • Grammaire :  La grammaire comprend les compétences langagières telles que la lecture et les mécanismes de l’écriture. Un des buts premiers de la grammaire est d’acquérir du vocabulaire et de gérer des concepts afin d’être capable d’exprimer ses idées et de comprendre des notions de complexité diverse. Les plus jeunes étudiants peuvent apprendre par cœur à l’aide de comptines et de chants. On fait référence à leur esprit en parlant d' »éponge », parce qu’il absorbe aisément un grand nombre de faits. L’éducation classique inclus traditionnellement l’étude du Latin et du Grec ancien, qui permet de renforcer l’apprentissage de la grammaire, ainsi que le travail sur le langage. Les étudiants lisent alors les Classiques de la Civilisation occidentale dans le texte. (Source : Wikipedia)
  • Logique : La logique est l’art du raisonnement. Son enseignement se fonde sur les traités de la logique aristotélicienne, l’Organon. À l’heure actuelle, cette étape logique (ou étape dialectique) se réfère aux étudiants du secondaire, qui ont atteint la maturité nécessaire pour se poser des questions sur l’autorité et les idées, et apprécient le débat et l’argumentation. La pratique de la logique permet aux étudiants d’examiner des arguments d’un œil critique et d’analyser les leurs.(Source : Wikipedia)
  • Rhétorique :  La Rhétorique (orale ou écrite) est enseignée aux étudiants les plus âgés, qui possèdent les concepts et la logique nécessaire à l’autocritique et à la persuasion des autres. Selon Aristote, « la rhétorique est la contrepartie de la dialectique ». La rhétorique est l’art et la science de la persuasion. L’étudiant à appris à raisonner correctement à l’étape de la Logique, il peut appliquer ses compétences à la rhétorique. La lecture des poètes classiques, tels qu’Ovide lui permet d’apprendre à présenter ses arguments.(Source : Wikipedia)