Articles taggés pédagogie

Horaire Charlotte Mason 1ère à 3e année

4
Charlotte Mason

Charlotte Mason

C’est bon de voir comment l’école à la maison a évolué avec le temps. J’ai trouvé dans un livre une copie d’un horaire que Charlotte Mason utilisait dans ses écoles. Cet horaire provient de la revue « Parents Review » de décembre 1908. Vous remarquerez que la semaine était étalée sur six jours du lundi au samedi. Les cours commençaient à 9:00 et se terminaient à 11:30 soit un total de 15 heures par semaine. Ce 15 heures se décortique comme suit :

  • 40 minutes d’Ancien Testament
  • 40 minutes de Nouveau Testament
  • 80 minutes d’écriture et de dessin au pinceau
  • 20 minutes de travail de la semaine
  • 20 minutes de calligraphie en lettres moulées
  • 20 minutes de dessin
  • 150 minutes de lecture
  • 10 minutes de répétition d’un poème
  • 10 minutes de répétition d’une parabole
  • 10 minutes de répétition d’un hymne
  • 30 minutes de français
  • 10 minutes d’appréciation d’une peinture
  • 30 minutes d’histoire naturelle
  • 10 minutes de leçon d’objet
  • 120 minutes d’arithmétique
  • 100 minutes de travaux manuels
  • 90 minutes de drill ou danse
  • 60 minutes de solfège
  • 15 minutes de chanson française
  • 20 minutes de géographie
  • 15 minutes de jeux

Si on enlève tout ce qui a rapport à l’étude de la Bible (répétition d’une parabole et d’un hymne) (100 minutes), l’éducation physique (drill ou danse, jeux) (105 minutes) et la lecture (150 minutes), il reste 9 heures 5 minutes de cours à caractère académique soit environ 1 heures et 45 minutes par jour si on mets cela sur une semaine de 5 jours.

Elle couvrait 21 sujets différents en 15 heures par semaine. Étonnant n’est-ce pas?

 

Horaire Charlotte Mason 1ère-3e année

Ce que j’aime de la pédagogie Charlotte Mason…

8
Après vous avoir présenté la pédagogie Charlotte Mason, j’aimerais vous partager mon opinion sur celle-ci.
Les habituées de mon blogue savent que j’ai commencé une traduction du sixième volume de Charlotte Mason. C’est une pédagogie qui gagne à être connue car elle est assez répandue chez les anglophones mais ses ouvrages n’ont jamais été traduits et il y a peu de renseignements disponible en français sur le web.Ce que j’apprécie plus particulièrement chez Charlotte Mason, c’est:

  • les leçons courtes qui permettent à l’enfant de bien se concentrer sur ce qu’il a à faire
  • le carnet d’étude de la nature, car je suis native d’un petit village situé dans une région éloignée des grands centres urbains et la nature est importante pour moi. Il faut que j’aille me promener dans le bois de temps en temps car c’est un besoin assez primordial chez-moi. Mon père nous a appris à observer les petits animaux et c’est toujours un plaisir de découvrir de nouvelles sortes d’animaux ou de plantes que nous ne sommes pas familiers d’observer.
  • l’apprentissage de plusieurs langues. Charlotte Mason faisait apprendre le français de façon orale à partir de la 1ère année et à partir de la 4e année, elle ajoutait l’écrit ainsi que l’étude du latin et de l’allemand. En 7e année, elle rajoutait l’étude de l’italien pour que ses élèves puissent se débrouiller avec les langues européennes de base.
  • la notion de livre « vivant »
  • la narration pour voir si l’enfant a compris sa lecture
  • l’appréciation de l’art (peinture et musique)
  • les travaux manuels, car on ne peut pas être tous des intellectuels

Le seul bémol que je trouve à cette méthode, c’est qu’on ne traite pas de sciences à part la botanique.

Trois blogues francophones qui parlent de la méthode Charlotte Mason

  • Apprendre… Autrement! : Blogue d’une maman québécoise, une vraie mine d’information. Elle met plein de fiches pédagogiques, de suggestion de lectures, ses planifications de la semaine, des pistes pour faire les narrations, etc…
  • La joie d’apprendre! : Blogue d’une maman acadienne, tout en photos, l’atmosphère qui se dégage de cette famille est magnifique. Sa fille fait du pain, de la décoration de gâteau et de la couture, les fils font de la mécanique, de la menuiserie et s’occupent de leurs poules et des moutons dont ils ont construits l’étable eux-mêmes!
  • Les petits Loups : Blogue d’une maman française qui a vécu cinq ans au Québec et qui est de retour en France depuis deux ou trois ans.

 

Pédagogie Charlotte Mason

0
Charlotte Mason était une enseignante britannique qui vécu de 1842 à 1923. Bien qu’elle n’eût pas d’enfant et resta célibataire, elle fonda une école pour gouvernantes. Les gouvernantes à cette époque n’étaient pas que de simples gardiennes d’enfants mais aussi des préceptrices qui étaient responsables d’instruire les enfants à leurs charges.
À cette époque en Angleterre, l’éducation était encore réservée aux enfants des familles riches. Elle démontra avec sa méthode que les enfants des classes sociales moins nanties pouvaient être instruits. Sa méthode se résume ainsi : « L’éducation est une atmosphère, une discipline et une vie. »L’atmosphère faisant référence à l’environnement dans lequel l’enfant grandi. Charlotte croyait qu’elle constituait le tiers de l’éducation de l’enfant.

La discipline fait référence aux bonnes habitudes et aux bonnes manières. Cultiver de bonnes habitudes constituait le deuxième tiers de l’éducation de l’enfant.

Pour ce qui est de la vie, le troisième tiers de sa méthode, Charlotte croyait qu’il fallait donner aux enfants des idées vivantes et non des faits seulement. C’est pour cela que sa méthode d’enseignement a été construite autour de ce qu’elle appelle des « livres vivants ». Un livre vivant a été écrit avec passion comme une histoire et non comme un manuel scolaire aride et sec.

Elle enseignait l’épellation en dictant des passages des grands classiques qui communiquent des pensées plutôt qu’une liste de mots non reliés entre eux.

Elle préconisait que les enfants aillent jouer à l’extérieur le plus souvent possible, beau temps, mauvais temps. C’est pour cette raison que les notions académiques étaient vues en avant-midi et que l’après-midi était réservée pour aller dehors et observer la nature autour de soi.

Résumé de la méthode Charlotte Mason

Son approche pédagogique est caractérisée par:

  • de courtes leçons (entre dix et trente minutes selon l’âge de l’enfant)
  • les carnets nature pour y noter ses observations et dessiner ce que l’on a observé
  • la narration (orale ou écrite) pour bien comprendre la littérature
  • la copie pour parfaire sa calligraphie
  • un livre des siècles pour connecter les différents personnages historiques entre eux
  • la dictée tirée d’une oeuvre littéraire classique pour apprendre le vocabulaire au lieu d’une liste de mots
  • des travaux manuels pour pouvoir se débrouiller dans la vie de tous les jours
  • l’étude de l’appréciation de l’art (peinture et musique)
  • l’étude de la poésie et de Shakespeare
  • l’apprentissage de plusieurs langues comme le français, le latin, l’allemand et l’italien

Charlotte Mason en français

4
Dans ma réflexion sur les diverses pédagogies d’école maison, je me suis décidée à faire la traduction du sixième volume de Charlotte Mason, celui où elle explique les 20 principes de sa pédagogie. C’est un projet à long terme mais je crois fermement qu’il y a bien des gens qui profiterait de cette traduction pour enrichir leur école maison. Il y a beaucoup de belles ressources en anglais mais peu ont été traduites en français.
Pourquoi le sixième volume plutôt que le premier? Parce que c’est le dernier qu’elle a écrit et que celui-ci résume toute l’oeuvre de sa carrière.
Donc, lorsque j’aurai terminé une section, je la mettrai en ligne dans une section à part sur mon blogue en format pdf. Je vous tiendrai au courant de mon avancement de temps à autre. En espérant que ça pourra aider les francophones qui font l’école à la maison.

Méthodes Pédagogiques : Thomas Jefferson

4
J’aimerais partir de cette citation de John F. Kennedy qui recevait à la Maison Blanche un groupe de Prix Nobel à sa table : « La réunion la plus extraordinaire de talents, de connaissances humaines, qui ne se soit jamais tenue à la Maison Blanche, sauf peut-être quand Thomas Jefferson dînait seul. »
Qui est Thomas Jefferson? Ayant fait un cours d’histoire des États-Unis au Cégep, je savais qu’il était un des premiers à avoir été élu président et qu’il avait sa face sur une pièce de monnaie mais à part ça, pas grand chose…
À force de rechercher différentes pédagogies sur le web, j’ai vu qu’on y parlait de « pédagogie Thomas Jefferson ». Mais c’est quoi le rapport? Eh bien! Imaginez-vous que Thomas Jefferson n’était pas ce qu’on peut appelé un deux de pique. Il était très brillant ce monsieur, je dirais même plus, très très brillant… En plus d’être homme d’État, il était philosophe, agronome, inventeur, architecte, ambassadeur en France, défenseur des Droits de l’Homme et rédacteur d’une grande partie de la Déclaration d’Indépendance Américaine. (Source : Wikipédia)Voici en quelques points le résumé de cette pédagogie: (je me suis inspirée de ce blog)

  • Thomas Jefferson croyait en la force de l’éducation classique.
  • Il ne pouvait vivre sans livres. (Il avait une magnifique bibliothèque dans sa résidence.)
  • Il s’était fait une règle de ne jamais lire une traduction lorsqu’il pouvait lire l’original. Il avait étudié le latin et le grec ancien.
  • Il croyait qu’il fallait apprendre le plus de langues possibles. En plus du latin et du grec, il parlait le français, l’italien, l’espagnol et plus de dix dialectes amérindiens.
  • Thomas Jefferson croyait en l’utilisation de livres « vivants » et pas en l’utilisation de manuels scolaires.
  • Il croyait que c’était important que tous les enfants apprennent l’histoire.
  • Il croyait en l’apprentissage individuel.

Thomas Jefferson a prit part à une importante tranche de l’histoire des États-Unis. Il fut le premier secrétaire d’état de George Washington. Il conçut aussi les plans de l’université de Virginie.

Haut de page